Raccoon city : the city of the death

Bienvenue à Raccoon city où les humains se mêlent aux morts-vivants, aux mutants, aux vampires et aux loups-garoux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Les vampires   Ven 4 Juil - 20:16

L'APPARENCE


Les Cullen, qui font partie des vampires civilisés, sont décrits comme étant d'une beauté incroyablement remarquable lors du premier chapitre de "Fascination". Bella leur trouve une très grande attirance qui ne semble pas extrêmement humaine. Ils ont la peau blanche, leurs émotions ne s'expriment plus à travers leur corps puisque théoriquement, les vampires sont considérés comme des morts-vivants. Leur coeur ne bat plus, et leur sang ne circule plus dans les veines, même s'ils s'en nourrissent. Leur peau est solide, plus dure que celle d'un être humain, et les attaques physiques ou la douleur des blessures de la vie quotidienne ne les affectent en aucune façon. Leurs yeux, eux, changent radicalement après leur transformation. Leur couleur exprime l'état d'esprit émotionnel du vampire (à la place des couleurs changeantes de la peau, dut à l'afflux non-existant de sang). Le cas le plus vu dans "Twilight" est le contraste or/noir. Bella se repère et devine les émotions d'Edward très souvent en fonction de ses yeux. L'or indique une douceur et une tranquilité rassurante, tandis que le noir exprime leur colère ou de l'inexpression.

En parlant d'Edward, Bella emploie très souvent des mots tels que "la perfection de son visage", "son visage d'ange" ; elle est toujours physicalement fascinée et attirée par lui, ce qui prouve aussi l'atout prédateur que possède ainsi le vampire. Elle obsere aussi ses mouvements et les décrit comme fluides, très attentionnés, il n'y a aucun geste maladroit. Il n'y a que grâce et beauté. Ces deux choses-là sont souvent remarquables même dans les autres oeuvres, le vampire à toujours été certainement considéré comme étant la plus belle et gracieuse créature des mythes et légendes de la nuit. Ses atouts physiques font la réussite de ses chasses à l'homme, l'humain étant toujours attiré par un vampire en étant le plus souvent charmé.

Les vampires incivilisés, eux, sont légèrement différents. Dans "Fascination", les trois vampires que rencontrent les Cullen, et principalement James et Victoria, sont décrits comme ayant une démarche féline, un maintient animal, sauvage. Leur comportement montre directement quel genre de vampires ils sont : des prédateurs, des chasseurs d'hommes sauvages, qui ne savent pas se contrôler et ne peuvent pas se fondre dans la masse humaine.

Il existe des cas rares où, les vampires ne dégent pas de trait d'attirance spécial, comme James par exemple. Stephenie Meyer a expliqué : "James était sans attrait étant humain. C'est rare car, même sans attirance exeptionnelle, les vampires sont dessinés avec beauté.

Revenons sur les yeux. L'on peut s'informer du taux de faim d'un vampire en examinant ses yeux. C'est la même chose que pour les émotions ; s'ils sont de couleur foncée voire noir, l'ont peut supposer que le vampire est affamé. S'ils sont de couleur or foncée ou même topaze, l'on voit que la faim a été comblée. Mais ce ne sont pas tous les vampires qui possèdent cette couleur. Tout dépend de leur alimentation. Les Cullen sont tous végétariens, ainsi telle est leur couleur. Or/Noir. Pour les vampires carnivores tel que James, Laurent et Victoria, la chose est différente. La couleur de leurs yeux est nettement plus agressive, Bourgogne (dérivé de rouge). Elle indique que le vampire qui la porte se nourrit de sang humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Les vampires   Ven 4 Juil - 20:21

LES DONS


Après avoir été transformés, les vampires se voient affublés d'abilités inhumaines qui sont diverses et imprévisibles. La rapidité en est une qu'Edward s'est vue recevoir. Il est capable de se déplacer bien plus rapidement que n'importe quel animal ou être humain ne le pourrait. L'exemple de l'accident de Bella le prouve. Celle-ci affirme avoir vu Edward à l'autre bout du parking lorsque le van de Tyler Crowley failli la tuer. Ou encore le moment où, après s'être aventuré loin dans le forêt, Edward la ramena sur son dos en à peine 5 minutes, alors qu'il aurait bien fallu plusieurs heures en circonstances normales. Le trajet d'Edward ne serait même pas visible, ni même perceptible. Il ne montre d'ailleurs aucune signe de fatigue, ni quoique ce soit d'autre après ça. Pour Bella, c'est très impressionnant et même terrifiant. Le don de la vitesse est certainement commun à tous les vampires puisquent les autres membres de la famille Cullen le possèdent. Elle est démontrée lors du match de baseball du chapitre 17 de "Fascination". Esmée confie à ce moment-là à Bella qu'Edward est probablement le plus rapide de tous. C'est lors de ce match que Bella s'aperçoit qu'Edward va bien plus vite en temps normal mais, lorsqu'il la porte, il respecte ses limites humaines. La rapidité ne s'arrête, par ailleurs, pas qu'au mouvement corporel. Le language peut être accéléré et ininterprêtable pour l'oreille humaine tout comme les yeux ne peuvent définirent ce qui se déplace à une telle vitesse. Parfois, lorsqu'Edward grommelle rageusement, Bella est absolument incapable de comprendre quoique ce soit. L'amour d'Edward pour la vitesse se confirme aussi au volant de sa voiture. Il ne respecte jamais les vitesses, et ne semble pas s'inquiéter d'un quelconque accident possible, même si cela terrifie Bella. Ses réflexes sont également d'une rapidité déconcertante, et malgré ça, il ne produit jamais de maladresses.

La force maintenant. Stephenie Meyer tiens à être claire sur le fait que cette capacité dépend beaucoup de l'individu. Ainsi, Edward possède aussi cette haute capacité. Elle est, comme la vitesse, prouvée lors de l'accident de Bella, alors qu'il s'impose entre elle et la voiture. Le flanc de celle-ci se retrouve complètement déformée par les mains d'Edward, puis il soulève ensuite l'arrière de la voiture et dégage les jambes de Bella avant qu'elle ne soient littéralement broyées. Dans un autre contexte, Edward soulève le contraste entre son incroyable force et la fragilité humaine de Bella : "Tu es si douce, si fragile. Je dois sans arrêt veiller à mes actes pour ne pas te faire du mal. Je pourrais te tuer si facilement, Bella, par accident. [...] je pourrais, en touchant ton visage, t'écraser le cerveau par mégarde. Tu ne réalises pas à quel point tu es susceptible d'être brisée."
Emmett était déjà physicalement colossalement très fort, et en tant que vampire, il l'a encore plus été, mais chaque vampire à sa gamme personnelle. Le régime alimentaire n'a pas d'influence sur la force. Bien sûr, du sang humain nourrit mieux et donne plus de tonique que du sang animal. C'est comme si on vous mettait au régime en vous privant de viande, ne vous donnant que de la verdure tous les jours à chaque repas. Ainsi, la force sera peut-être plus accentuée avec un régime carnivore que végétarien mais, d'un chouilla seulement. Après, la puissance du sang varie en fonction de l'animal. Finalement, la force se mesure plutôt individuellement que par le régime alimentaire.
Mais la force, bien sûr, n'est pas toujours physique. Il est impossible pour un vampire de mourir de famine mais, le manque considérable de sang possède un certain impact sur le mental du vampire. Après que Carlisle ait réalisé ce qu'il était devenu, il tenta de se détruire. Il ne se nourrit pas, et s'affaiblissa, affamé. Par la suite, il réussit à surmonter sa soif humaine et augmanta petit à petit sa force morale.
Les vampires ne réagissent pas en fonction de leurs pensées. Ils agissent bien plus par instinct animal lorsqu'ils ont soif. D'où le danger auquel Bella est exposée lorsqu'elle se trouve près d'Edward, alors qu'il n'a pas été chassé. Celui-ci fait d'ailleurs preuve d'une force intérieure immense avec lui-même pour se retenir de tuer Bella. Cette force est nourrie d'une part, parce qu'il ne veut pas être un monstre assoifé de sang humain, et d'une autre, surtout, parce que l'idée de la mort de Bella lui est impensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Les vampires   Ven 4 Juil - 20:22

LES ARMES


Cela a été mentionné tout à l'heure mais voici une explication plus concrète sur les armes dont disposent les vampires en tant que prédateurs. Les vampires s'attaquent rarement à n'importe qui. C'est tout d'abord l'odeur qui les amènent jusqu'aux humains. L'odeur est d'ailleurs certainement la chose plus flagrante en ce qui concerne l'attraction d'Edward pour Bella et vice-versa. Il explique à la jeune fille à quel point son odeur l'a bouleversé la première fois qu'il s'est retrouvé près d'elle, au premier cours de biologie. Cette odeur l'attire particulièrement, elle lui hurle que Bella est délicieuse, il est comme en extase à l'intérieur. Prenons un exemple brutal : on vous prive de nourriture pendant près de deux semaines puis, on vous met sous le nez un merveilleux plat de spagettis bolognaise (ou quelque soit votre plat préféré...) et vous êtes forcé, contraint, de résister à l'envie de l'engloutir. Dur, nan ? La souffrance d'Edward se rapproche de ça, ce jour-là. De son côté, Bella se trouve irrésistiblement attirée par l'odeur d'Edward. L'essence qui dégage lui donne envie d'être contre lui, de le toucher, le sentir, l'embrasser. C'est comme une drogue. De ce fait le vampire et l'humain, attirés l'un par l'autre (mais pour des raisons totalement différentes) n'ont d'autre choix que de forcément aller l'un vers l'autre. Au grand malheur du sujet humain. Car si la vampire est attiré par son odeur, c'est purement par soif, il reste le prédateur. L'humain, lui, n'est que la victime séduite.
Après bien sûr, l'attirance physique, qui a déjà été débattue, il n'y a rien à rajouter là-dessus.
Ensuite, chaque vampire peut avoir une arme, un don, quelque chose d'assez spécial, une autre caractéristique supérieure aux humains, et peuvent s'en servir pour les apâter. Edward lui, entend les pensées de n'importe qui. Sauf celles de Bella Swan, pour une raison jusque là inconnue. Alice voit l'avenir, même si ses visions ne sont pas définitives et peuvent changer en fonction du choix des personnes impliquées. Jasper, lui, peut ressentir et manipuler les émotions autour de lui.
Et puis bien sûr, il y a les dents. Dans presque toutes les mythologies vampiriques, le vampire est décrit comme ayant les canines spécialement pointues, qui ne laissent que deux trous dans la gorge de la victime. Dans l'oeuvre de Stephenie, la chose est radicalement différente. Toutes les dents du vampire sont extrèmement tranchantes et, combinées avec la force de la créature, elles coupent la peau comme du beurre.

Ceci nous amène à l'arme du venin. Lorsque Edward embrasse Bella, il fait attention à ne pas y mettre trop d'ardeur, à la tenir mlagré tout un peu éloignée. Comme il l'est dit plus haut, les dents d'un vampire sont extrèmement coupantes. Si les lèvres ou la langue de Bella ne venait seulement qu'à entrer en contact avec les dents d'Edward, ce serait la fin. Le venin n'agit pas comme de l'acide, en surface de la peau, il n'est pas dangereux. Le poison agit dans l'organisme, et c'est ça qui permet la transformation d'un être humain en vampire.


Dernière édition par Lalita Cooper le Sam 5 Juil - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Les vampires   Ven 4 Juil - 20:23

LA PHYSIOLOGIE


Lorsqu'un humain est changé en vampire, il subit plusieurs modifications. La couleur de leurs yeux changent, leurs sens se développent. James et Edward, par exemple, se canalisent sur l'odeur de Bella pour la dépister. Aussi, lorsque quelqu'un est transformé, c'est comme s'il ou elle restait figée, gelée à partir du moment où ils sont mordus. D'où leur jeunesse éternelle. Ce qui implique aussi qu'une femme vampire ne peut tomber enceinte, puisqu'aucun changement physique n'est possible. Par contre, si une femme se faisait mordre alors qu'elle était enceinte, elle le resterait éternellement.
Les cycles normaux d'un humain n'auraient plus lieu non plus. Une femme vampire n'ovulerait plus, un homme n'aurait plus à se raser, puisqu'aucune sorte de pilosité quelconque ne continuerait à se développer. Des cheveux coupés ne repousseraient plus jamais. En voici l'exemple avec les cheveux courts d'Alice. Elle n'aura jamais les longues mèches de Rosalie.


Les ongles non plus ne poussent plus, mais il vaut la peine de noter que le coprs d'un vampire est comme du granit ainsi, la risque de se casser un ongle est quasi improbable. Certains avantages s'imposent alors : Alice, Rosalie et Esmée n'ont plus à s'épiler les jambes ni même à surveiller leur poids.
Le besoin humain de dormir disparait, comme Edward l'explique. Les fluides humains sont également supprimés : la sueur, les larmes, le sang. Le venin, cependant, possède quelques propriétés. Il peut humidifier les lèvres d'un vampire, au moins.
L'arrêt de la circulation du sang et des battements du coeur restent les choses les plus évidentes pour un vampire. Le sang qui réside encore dans leur corps lors de leur transformation s'évacue lentement lors de la premirèe année. Stephenie Meyer voit ça comme de grosses réserves lentement épuisées au fil du temps. Et puis, ensuite, le seul sang de leur corps n'est autre que celui consommé comme repas.
La peau elle-même change radicalement de celle de l'être humain habituelle. Au soleil, elle miroite merveilleusement comme si des milliers de petits diamants minuscules y étaient incrustés. Elle est décrite comme choquante, tant elle est impressionnante et Meyer explique : "ils miroitent ainsi car leur état est proche de la substance ressemblant légèrement à celle du diamant. Leur peau a durcie, comme congelée en une sorte de pierre vivante. Chaque petite cellule de leur peau sont comme des facettes séparées qui réfléchissent le lumière. Elles diffusent comme des arcs-en-ciels lorsqu'elles scintillent."
Leur corps est également comme fait de granit. Les probabilités pour un vampire d'être blessé sont bien trop infinies. Rares sont les choses qui peuvent pénétrer leur chair. Des choses qui tueraient un être humain ne représentent aucun danger pour un vampire, comme le démontre encore et toujours l'accident qui failli coûter la vie à Bella.
Les vampires peuvent être tués, mais les humains et leurs outils sont trop faibles pour y parvenir. La seule manière efficace est que l'on déchire le corps en lambeaux et qu'on le brûle. En ce qui concerne James, Emmett et Jasper se sont assurés de se débarrasser de lui au moyen de cette solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Les vampires   Sam 5 Juil - 13:41

LE SANG


Indépendamment des différences physiologiques du sang entre un vampire et un humain, le sang est important en tant que régime alimentaire d'un vampire. Que ce soit du sang humain ou animal, il est important de le consommer régulièrement au risque, en cas de manque, de s'affaiblir mentalement et de perdre le contrôle de leurs pensées et actions.
Les saveurs du sang sont différentes. Exemple dans "Fascination" lorsqu'Edward dit à Bella qu'Emmett à une préférence pour les grizzlis, et que lui-même en a pour le puma. Ceci peut être représentatif de la personnalité --> Emmett est décrit comme un grand colosse d'une grande force, ce qui le rapproche de l'idée d'un ours et Edward possède, selon Bella, des manières et une grâce totalement félines.
Cela étant, le sang animal ne remplace pas le sang humain. C'est insuffisant. Edward explique à Bella : "...ce serait comme vivre de tofu et de lait de soja pour toi. [...] Notre régime ne comble jamais vraiment notre faim."
Le sang humain est ce qui est le plus essentiel aux vampires. Mais, il est une certaine gamme de différents types de sang humain disponibles plus efficace ou non à tel ou tel vampire. Pour Edward, par exemple, Bella semble bien plus délicieuse que les autres humains de son entourage. Elle est comme sa dose d'héroïne. Plus tard, il admettra, après avoir goûté à son sang pour extraire le venin, qu'elle était encore plus exquise que ce qu'il avait cru.
Ce type de sang aussi appétissant semble être rare. Emmett l'a trouvé deux fois par hasard, une fois l'un plus fort que l'autre. Mais, à l'inverse d'Edward, il a succombé à la tentation. D'autres vampires, tel que Jasper, semblent être insensibles aux différences existantes entre les sangs.
Carlisle est un vampire d'une rarité expectionnelle. En tant que vampire, il a, au fil des siècles, su s'imuniser au sang humain. Il n'éprouve pas le moindre désir normal pour un vampire. Ce qui lui vaut d'être un brillant médecin.
Il faut également noter que lorsqu'un vampire se met à tirer le sang d'un corps, il le fait jusqu'au bout, ne laissant pas une goutte. Il est presque impossible de s'arrêter, une fois commencé. C'est pourquoi tellement peu de vampires sont créés avec succès. James se conduit comme un fou lorsque le sang de Bella se deverse après l'avoir blessée. Alice compare les vampires aux requins, d'une certaine manière.
Une fois le sang goûté ou même senti, il est très difficile d'en laisser. Parfois impossible.
Edward explique avoir résisté à l'envie de la vider de son sang grâce à son amour pour elle : "Ca paraissait impossible. Et pourtant je l'ai fait. Je dois vraiment t'aimer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Lalita Cooper
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 24
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Les vampires   Sam 5 Juil - 13:42

LA TRANSFORMATION


La transformation d'un humain en vampire est très douloureuse. C'en est si douloureux que la morsure reste alors le souvenir le plus précis d'une vie humaine. Lorsque Bella est mordue par James, nous pouvons clairement constater la chose. Elle ressent la sensation d'une brûlure, c'est une véritable torture ; Bella endure vraiment le commencement de la transormation.
Lorsqu'Edward parle de la transformation de Carlisle, il explique que c'est un miracle qu'il sois resté silencieux face à ses douleurs, pour ne pas être découvert. Sa transformation fut aussi particulièrement douloureuse en raison de ses plusieurs morsures mal placées. Cela lui a ainsi pris plus de trois jours pour devenir un vampire.
La douleur est telle, à ce moment-là, que la personne qui la ressent ne souhaite plus que mourir pour ne plus avoir à la supporter.
Alice est peu commune pour ne pas se rappeler ni de sa vie humaine ni du moment de sa morsure. Elle ne s'en rappelle pas le lieu, la douleur, ni rien du tout. Elle est, depuis toujours, enfermée dans une sorte de cellule noire.
Le processus de transformation est simple, à supposer que la vampire ne vidange pas tout le corps de son sang. Le venin circule pendant quelques jours. Toujours est-il que la durée réelle d'une transformation dépend de la dose de venin, et comment il s'écoule jusqu'au coeur. Le venin est absordé dans tout le corps pendant qu'il continue à battre et les divers changements physiques s'effectuent alors que le venin circule.Un autre phénomène se produit : la guérison du corps, telle que celle d'Emmett après avoir été attaqué par l'ours.

La plus grande peine commence lorsque le venin parcourt vraiment tout le corps et qu'il s'insinue dans les veines, les brûlant et les séchant. Il se déplace plus lentement que le sang car il est plus épais. Chaque battement de coeur le pousse seulement plus loin. Le processus de changement est vraiment très lent ; le venin passe à travers chaque cellule avant que ça ne finisse. L'étape finale est lorsque le coeur cesse finalement de battre. L'humain devient vampire.

Source : http://www.the-meadow.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raccoon-city.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vampires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raccoon city : the city of the death :: Bienvenue :: Panneau d'affichage :: A savoir-
Sauter vers: